Les plaisirs de la plage

 

Vous êtes sur un littoral où se situent les plus grandes marées d’Europe, pensez à vous renseigner sur les horaires de marée pour vous baigner (marée haute !) ou aller ramasser des coquillages (marée basse). http://www.horaire-maree.fr/maree/Annoville/

 

La plage naturelle de sable descend en pente douce vers la mer. Elle n’est pas surveillée par un maître-nageur. Les enfants sont donc sous la responsabilité de leurs parents.

La température de la mer, adoucie par le courant du « gulf stream » et, à chaque marée, par le sable chauffé au soleil est ici très tempérée. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À marée haute, petits et grands, profitez des joies de la détente et de la baignade, des châteaux de sable, du cerf-volant et des sports de glisse. À marée basse, une promenade sur le vaste estran permet d’aller jusqu’aux bouchots en observant à l’horizon l’archipel de Chausey et l’île anglo-normande de Jersey !

 

À certaines heures de la journée, les chevaux sont autorisés à venir s’entraîner sur la plage. La Normandie n’est-elle pas la terre du cheval ? Quel plaisir d’observer le galop d’un cheval monté ou le trot d’un cheval attelé à un sulky.

 

La propreté de la plage 

 

Il appartient à tous de maintenir une plage propre ! Ne laissez aucun détritus autour de vous ! Le mieux est de les rapporter chez-vous. Il y a cependant des poubelles pour le tri sélectif au sortir de la plage.

 

La « laisse de mer » est constitué de débris végétaux et animaux apportés par la mer lors de la marée haute. Cela est tout à fait naturel et fait partie du cycle écologique. Cependant quelques déchets apportés par la mer sont d’origine humaine (débris des activités aquacoles et maritimes, bouteilles en plastique ou en verre, etc.). Vous pouvez participer à l’entretien de la plage en les collectant et les déposant dans le « bac à marée » qui n’est destiné qu’à ces déchets exclusivement. 

 

 

 

Un habitant de la plage

Attention, durant les mois d’avril à juin, un petit échassier nidifie dans ces laisses de mer : le gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus).  Son nid est pratiquement invisible, évitez de piétiner et de déranger ce secteur à cette période.

 

Si vous voulez tout savoir sur ce petit oiseau du littoral, consultez le rapport du Groupe ornithologique normand : http://www.gonm.org/public/Telechargements/Protection/PRA-GCI/6PRAGCI_GONm2010-2012-final.pdf

IMG_2558.JPG
IMG_2766.JPG
Gravelot_à_collier_interrompu.png